Que faisiez-vous avant d’intégrer les PEP62, quel est votre parcours ?
Au cours de mes études en psychomotricité, j’ai intégré les PEP lorsque j’ai pu obtenir un contrat d’apprentissage pour effectuer mes 2 dernières années de formation. L’avantage de ce type d’apprentissage était de me familiariser au fonctionnement des établissements PEP62. J’ai ainsi pu décrocher, une fois diplômée, un contrat CDI en septembre 2020 au sein du CMPP de St-Pol-sur-Ternoise.

Pourquoi l’association, qu’est-ce qui vous a donné envie d’intégrer les équipes ?
Pour ce que j’ai pu apprendre des valeurs des PEP au sein de mon établissement d’apprentissage : un travail pluridisciplinaire très riche, avec des professionnels qui se mobilisent pour les usagers. Pour l’esprit aussi collectif et solidaire qui se reflète au sein de l’équipe.

Pouvez-vous nous décrire votre poste, vos missions ?
Je suis actuellement psychomotricienne, au sein du CMPP, et du CAMSP de St-Pol-sur-Ternoise. La psychomotricité est une profession appartenant au champ paramédical, qui a pour vocation de s’intéresser à l’individu dans sa globalité et peut intervenir à tous les âges de la vie. Elle intervient dans le champ des différents troubles psychomoteurs, c’est-à-dire des dysfonctionnements pouvant exister entre la sphère motrice et psychique/émotionnelle. Cette profession permet de soutenir l’enfant dans son développement global (moteur, psychique, cognitif, et relationnel), mais aussi de l’accompagner vers une bonne conscience et maîtrise de son corps et de ses émotions.

Quels sont vos hobbies, vos loisirs ?
L’expression corporelle (danse contemporaine et modern’ jazz, théâtre) et la photographie.