Nos engagements

Constitués officiellement par des inspecteurs d’académie durant le premier conflit mondial (Assemblée constitutive le 15 janvier 1916), les Pupilles de l’Enseignement Public du Pas-de-Calais sont de jeunes centenaires qui œuvrent depuis leur création auprès de l’enfance se trouvant en difficulté : troubles divers, handicap, situations de rupture familiale, sociale, difficultés scolaires, milieu social défavorisé, etc..

Aujourd’hui ces engagements se traduisent au travers de l’accompagnement de plus de 6400 enfants et d’adolescents au sein d’établissements sociaux et médico-sociaux, d’un service d’assistance pédagogique et sociale et d’un service vacances et classes de découvertes.

Le projet associatif

Promouvant les valeurs républicaines de fraternité, d’égalité et de liberté, les PEP 62 agissent pour le progrès social, le devenir d’une société laïque plus juste, plus démocratique et plus solidaire et rejettent toute forme de ségrégation ou de discrimination.
La solidarité, principe qui assure l’autonomie de chacun et la valeur de l’individu, motive son action.
Elle s’exprime en complémentarité du service public, principalement en direction des enfants, des adolescents et de leur famille, afin de favoriser l’égal accès de tous à l’éducation et au plein exercice de leur citoyenneté. L’aide que l’association apporte à chaque individu en devenir vise à son émancipation.
Principe constitutionnel inaliénable, la laïcité est le vecteur de cette émancipation.

Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration est composé de membres élus (cf liste ci-dessous) et de membres consultatifs représentant les différents champs avec lesquels l’association se trouve en interaction :

  • champ institutionnel (Education Nationale, Agence Régionale de Santé, Conseil Départemental du Pas-de-Calais, Caisse d’Allocations Familiales),
  • champ statutaire (syndicats),
  • champ associatif partenarial (APEI, JPA, MGEN).

 

Les membres élus sont au nombre de 19 et 8 d’entre eux composent le bureau de l’association :

 

  • Luc PIERRU, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, président
  • Daniel JACOBUS, Inspecteur de l’Éducation Nationale Honoraire, vice-président
  • Jean-Marc PETIT, Inspecteur d’Académie Honoraire, vice-président
  • Elisabeth BODIN, Professeur des écoles Honoraire, vice-présidente
  • Pierre-Marie FONTAINE, Inspecteur de l’Éducation Nationale Honoraire, vice-président
  • Michel DARRAS, Retraité de l’Education Nationale, secrétaire général
  • Jean-Paul MILLE, Principal honoraire, secrétaire général adjoint
  • Marc DERACHE, Intendant, trésorier.

Puis par ordre alphabétique :

  • Jacques DELFORGE, Directeur d’Ecole d’application
  • Béatrice DOLEGA, Retraitée psychologue scolaire
  • Jean-Luc DUVET, Principal honoraire
  • Audrey FIEVET, Professeur des écoles
  • Bénédicte KEKIC, Professeur des écoles spécialisé
  • Claudine LEMAIRE, Assistante Sociale
  • Séverine MAQUENHEM, enseignante coordonnatrice SAPAD
  • Yann OSSEYRAN, Avocat
  • Annie POCHET, Retraitée CAF
  • Philippe SAÏ, Proviseur
  • Nicole VANDEMBROUCQ, Retraitée de l’Education Nationale

La solidarité, au cœur même de l’action associative

Plus d’un siècle d’actions et d’innovations sociales à l’actif des PEP 62 !

Au-delà de la gestion d’établissements spécialisés, de l’organisation de séjours jeunesse et de l’accompagnement pédagogique sous différentes formes, les PEP 62 poursuivent leur engagement historique et militant auprès des publics socialement fragilisés :

– délivrance de bourses pour faciliter les départs en colos ou en classes de découverte
– financement d’équipement en optique pour les élèves, en lien avec le réseau APRIS
– attribution de secours d’urgence pour tout élève dont la famille éprouve une difficulté extrême et exceptionnelle.

L’organisation des PEP 62 dans le Pas-de-Calais

L’association fait le choix de la proximité et intervient dans l’ensemble du département soit par une présence physique d’établissement, soit par des actions spécifiques. Elle est ainsi représentée dans chaque territoire par une direction qui travaille en lien étroit avec la direction générale, établie à Arras, qui vient en appui et en accompagnement des équipes.
Un administrateur délégué, affecté à chaque direction, est nommé de manière à représenter l’association et garantir le fait associatif.
Ainsi, L’implantation des établissements se construit en tenant compte des situations locales, dans la préoccupation de toujours mieux répondre aux besoins des personnes fragiles en sites urbains ou ruraux.

La notion de territorialité est constitutive de l’organisation associative et participe du « Aller vers » que nous défendons afin de n’oublier personne.